Combien de temps le cbd reste dans l’urine ?

feuilles de chanvre

Conseils

Huile CBD, Vape, Elixir CBD, Tisane CBD,

Contrôle THC, Résidus CBD

5mn

Combien de temps le cbd reste dans l’urine ?

Vous vous demandez combien de temps le CBD reste dans votre corps, et notamment dans les urines ? Plusieurs facteurs sont en jeu : la quantité de CBD que vous consommez, la durée d’exposition au CBD, et votre métabolisme par exemple. Dans cet article je vais vous expliquer comment votre corps absorbe, stocke et élimine le CBD. Quand on commence à consommer du CBD, on se demande souvent si le CBD va rester dans le corps sous forme de traces : dans les cheveux, dans le sang, dans les urines. Même si le CBD est légal, et que vous ne risquez rien en le consommant, il est normal de savoir si un produit reste dans le corps, s’ il est dangereux ou mauvais pour la santé. Puisque même si les effets disparaissent au bout de quelques heures, votre corps garde des traces, des molécules de CBD.

Est-ce que la quantité de CBD résiduelle dépend de la concentration de CBD au départ dans le produit ? Est-ce que le CBD ingéré sous forme d’huile, d’élixir ou de tisane reste plus longtemps que quand on le fume par exemple ? Le CBD est-il entièrement éliminé au bout de quelques jours ? De quelques semaines ? Est-ce que le CBD reste dans le corps d’un consommateur occasionnel ? D’un utilisateur régulier ? Il est possible aussi que vous ayez un test urinaire de prévu, pour un emploi ou un contrôle dans un cadre sportif, et vous voulez savoir si on va trouver des traces de CBD, et si éventuellement il est possible de confondre le CBD avec du cannabis illégal/interdit ? Examinons toutes ces questions sur la présence des résidus de CBD dans l’organisme.

feuilles de chanvre

Comment mesurer la présence de CBD dans le corps ?

En général quatre méthodes sont utilisées : la salive, le sang, les urines et les cheveux. L’enjeu de ces contrôles est de déterminer la présence de THC, la substance psychotrope et addictive présente dans le cannabis illégal (en France). Et si possible de discerner le THC du CBD, qui lui est légal, et ne présente pas de problème liés à l’addiction ou la modification de perception. Le problème est que ces études sont pour la plupart conduites dans un seul but : déterminer la présence résiduelle de THC, pour des raisons légales ou de sécurité routière.

Une étude italienne a montré qu’après avoir fumé une cigarette de CBD contenant moins de 0,2% de THC, aucune trace n’était visible dans les urines. En revanche la consommation de CBD par cigarette pouvait créer un test positif au THC dans l’heure qui suit la consommation.
Une autre étude montre les moyens de discerner THC et CBD ici :

Résultats : il est possible de différencier le cannabis légal, faible en teneur de THC, du cannabis illégal fort en THC. Via des échantillons de sang et d’urine. En revanche l’article montre que la prise de CBD peut déclencher un test positif dans le cadre de la conduite de voiture. Dans cette étude, les chercheurs montrent que le cannabis reste détectable au maximum 5 jours dans l’urine, et plus généralement il devient invisible après 48h. Il existe aussi des variations individuelles selon le métabolisme.

Combien de temps le CBD reste-t-il dans le corps ?

Les études sont encore rares sur le sujet, mais il est admis de dire que le CBD reste dans votre organisme environ 7 jours après votre dernière prise, et jusqu’à 15 jours si vous êtes un consommateur de longue date.

La demi-vie du CBD est estimée entre 30 heures et 5 jours. La demi-vie est un terme médical qui indique le temps nécessaire pour éliminer 50% de la dose d’un produit. Dans le cas du CBD, la demi-vie dépend du mode de consommation du CBD, de la fréquence d’utilisation du CBD et de l’ancienneté de consommation. Suivant le profil de l’utilisateur, il faut donc entre un et 5 jours pour que le CBD ne soit plus détectable dans votre corps. Cela dépend aussi de plusieurs facteurs comme :

  • votre âge
  • votre poids
  • votre capacité métabolique
  • le mode de prise de CBD
  • la fréquence de consommation

Les formes de CBD et leur élimination

Le mode de consommation du CBD fait varier son élimination par le corps. Ingérer du CBD, le fumer donne des résultats différents.

Fumer du CBD

Attention il ne faut jamais fumer de l’huile de CBD directement ! En revanche il est possible de le fumer avec une e-cigarette ou de le vapoter. L’absorption est dans ce cas assez directe, depuis les poumons jusqu’au sang. Le CBD se retrouve dans le sang rapidement, mais ses effets sont aussi plus courts.

Ingérer du CBD

Manger du cbd par voie orale, c’est à dire l’avaler sous forme de gélule, de spray, d’élixir, d’huile, de bonbon CBD ou de préparation culinaire le rend moins biodisponible. Cela indique que le processus de digestion dégrade le CBD et son absorption est moindre. Il est décomposé par l’estomac, filtré par le foie et les reins et se retrouve ensuite assimilable. Ses résidus sont éliminés dans l’urine.

gâteaux au chocolat et CBD

En sublingual

Consommer le CBD en mettant des gouttes sous la langue est très efficace, puisque les substances actives passent dans le sang via les muqueuses de la bouche. Tout comme le CBD fumé, l’élimination sera rapide par rapport à un CBD digéré.

Combien de temps le CBD reste-t-il dans l’urine ?

Les études scientifiques spécifiques à ce sujet sont rares, pour la raison suivante : ça n’a pas grand intérêt.

Pour répondre quand même directement à la question : le CBD devient indétectable dans les urines après 48H !

Ce qui est important c’est de savoir si la présence d’un produit dans vos urines peut avoir des conséquences négatives. Et dans le cas du cannabis, c’est la présence résiduelle de THC qui peut poser problème. Pour un sportif de haut niveau qui ferait face à des menaces de dopage, pour un employé suspecté de prendre des drogues, ou un contrôle de police.
La bonne nouvelle, c’est que les laboratoires sont désormais capables de différencier le CBD du THC dans les tests urinaires, sanguins ou capillaires. Pas d’inquiétude de ce côté là. En revanche un contrôle salivaire peut dans certaines conditions être positif au THC pour un personne ayant consommé du CBD (car les produits CBD en contiennent des traces). Il est alors recommandé d’attendre une heure avant de prendre la route et de conduire quand on a pris du CBD. Attention tout de même, le CBD peut déclencher des somnolences, donc nous vous recommandons de ne pas conduire du tout après une prise de CBD !

Dépistage de cannabis et consommation de CBD

L’inquiétude des contrôles de police ou de son employeur vis à vis de la prise de CBD devient un phénomène courant. Est-il possible d’être contrôlé positif à un test de dépistage du cannabis, en étant consommateur de CBD légal ? La réponse est oui. Plusieurs études ont examiné les résidus de CBD dans les fluides corporels et les cheveux. Notamment en Suisse, où une équipe de chercheurs a cherché à détecter la présence de THC ou du CBD dans le cadre de la sécurité routière.

Il est en effet important de pouvoir différencier les consommateurs de CBD, une substance légale, aux consommateurs de Cannabis riche en THC, la substance psychotrope et fortement déconseillée pour conduire un véhicule. Malheureusement dans certaines conditions un contrôle routier peut aboutir à un test positif au THC, si vous avez récemment consommé du CBD qui en contient des traces. La plupart du temps, les produits CBD contiennent environ 0,2% de THC, ou delta 9 tétrahydrocannabinol. Mais les procédures de test s’améliorent et savent maintenant différencier les produits à forte concentration en THC des produits CBD qui en contiennent des traces.

Conclusion

Le CBD ne reste pas plus de 5 à 10 jours dans votre corps. Mais ce qui compte, c’est qu’il est désormais facile de différencier le THC, issu du cannabis illégal, des résidus de CBD dont la consommation est légale. Pas de panique donc ! Il est normal que le CBD reste dans le corps : on le consomme pour qu’il ait des effets et qu’il soit présent ! La quantité de résidus de CBD dépend donc de votre organisme, de sa capacité à éliminer, des doses que vous prenez et de l’ancienneté de consommation. Mais même après plusieurs années de consommation, le CBD est éliminé régulièrement par le corps, comme tout autre produit que vous ingérez.

 

 

Sommaire

A lire aussi